Pourquoi ne pas choisir est un CHOIX ?

Dans la vie il est des choix évidents et d’autres où le doute s’installe.

Quand celui-ci arrive, je ne sais pas quoi faire. Choisir ou non de faire quelque chose qui m’intéresse mais qui risque de prendre du temps ?

Choisir c’est souvent associé au risque, le risque évident de peut-être se tromper.

Cependant comme vous avez dû le lire dans mon article précédent, vous apprendre beaucoup de vos erreurs et de vos « échecs ».

En fait le plus problématique est quand vous ne choisissez pas. Parce qu’en fait là vous avez fait un vrai choix : celui de ne pas choisir.

Vous avez décider de renoncer à passez à l’action, vous avez choisi de ne pas choisir.

Je vais vous expliquer en quoi ce choix est peut-être celui qui vous troublera le plus vers votre désir de changement.

Si vous ne choisissez pas, vous n’avancez pas, concrètement et émotionnellement. Pourquoi ? parce que votre cerveau va être bloqué en mode question en permanence : est ce que je dois la faire ? est ce que je veux le faire ? est ce que c’est une bonne idée ?…

Bref tout un tas de questions qui vont continuer à tourner et faire en sorte de remplir votre mental et vous retiennent. Tant que la réponse a une question n’a pas été trouvé, votre subconscient continue de chercher indéfiniment.

En clair lorsque vous choisissez de ne pas choisir, vous faites le choix de vous remplir d’émotions négatives, de doutes et d’hésitations pour une période indéfinie.

Vous allez avoir l’impression que tout va bien et que vous pourrez avancer. Cependant au fond de vous, vous allez avoir cette partie de votre cerveau, qui va vous rappeler inconsciemment votre choix à faire. Cela va augmenter votre charge mentale et sans le savoir c’est une petite forme de torture que vous allez vous imposer.

A l’inverse, si vous choisissez vous passerez automatiquement en mode action et votre inconscient sera libre de passer à autre chose sans plus se poser de questions.

Ceci que votre choix soit le bon ou le mauvais, l’important c’est qu’il est fait. Vous n’avez plus à revenir dessus et vous avez juste à avancer dans la direction que vous avez choisie.

Si vous avez des difficultés à choisir, ne vous blâmer pas, nous en avons tous et nous avons de nombreux choix à faire chaque jour.

Je vais partager une astuce pour faire un choix éclairé. J’utilise pour ma part mon côté rationnel, factuel et très scientifique. Puis mon côté émotionnel.

Le rationnel va classer le choix avec des arguments logiques. Je vous donne exemple de l’achat d’une voiture. Factuellement, je veux une voiture 5 places, type monospace parce que j’ai 2 enfants et que j’aime aussi le confort et l’espace. Le budget, je détermine combien je peux mettre pour cet achat en regardant à la fois mon compte en banque, le temps que je vais l’utiliser et combien de km par an je vais faire avec. Ce qui me donne ensuite une fourchette de prix, de km et 3 modèles.

Ensuite je passe au coté émotionnel, j’ai ma marque préférée comme tout le monde, j’exclue donc 2 modèles et j’en garde seulement un que j’aime. La couleur n’a aucune importance pour moi mais je sais que certaines personnes sont très attirées par la couleur, donc note leur 2 couleurs préférées.

Le tri est bien avancé, je n’ai plus qu’à regarder les annonces vers chez moi qui correspondent à ce que je cherche. Je vais facilement trouver 5 voitures qui collent dans tous les critères. Je n’ai plus qu’à en essayer 1 ou 2 et voilà je repars avec mon nouveau véhicule.

Facilement me direz vous car il s’agit d’un bien matériel, et pas d’un service comme un coach par exemple. J’ai aussi choisi mon coach selon ce même schéma : en rationnel : disponibilité, réactivité, et le côté émotionnel : mêmes valeurs en commun, sensation d’être comprise et écoutée, soutenant mais pas envahissant.

 Bref vous pouvez tout choisir en suivant cette méthode. Le plus important est de choisir.

Vous avez aimé ? Partagez l’article :