Soyez responsable pour une vie plus riche

 

Un matin, je me suis dit que cette situation n’était plus tenable. Être à découvert tous les mois, ce n’est vraiment pas une vie.
Pendant longtemps je me suis dit que si j’en étais là, c’était la faute du système.

De mon travail, j’aurai dû demander une augmentation, trouver un emploi qui payait mieux. Faire plus d’études, faire les choses différemment. Pourtant, j’ai toujours suivi ce qu’on m’a dit, fait des études, trouve un emploi sécurisé et tout se passera bien dans la vie.

 

Un jour, j’ai affronté l’inévitable : ce n’était pas les autres qui étaient responsables de tout ce désastre, mais bel et bien moi. C’est moi qui ai choisi ce travail, c’est moi qui ai fait toutes ses dépenses, c’est moi qui ai pris ses engagements financiers que j’ai des difficultés à tenir.

 

Je vais vous dire une chose : quand vous réalisez ça, ça fait mal, même très mal. Pendant des jours, je ne me suis pas sentie bien, j’ai été déboussolée.
Pourtant, c’est la stricte vérité, si vous réussissez vous êtes responsable de vos succès, et si vous échouez, c’est pareil.

 

La seule chose qui compte vraiment, c’est de l’admettre afin de pouvoir passer à autre chose sereinement.

 

Quand vous réalisez tout ça, vous tombez au fond du trou, littéralement.
La première chose à faire, c’est d’arrêter de creuser. Cela peut paraître simple dis comme ça, mais c’est beaucoup plus difficile à faire qu’il n’y paraît.
La deuxième chose, c’est de mettre en place des actions différentes des premières afin de ne pas retomber dans le trou.

 

Comment vraiment arrêter de creuser ?

 

En prenant la décision pure et simple de ne faire aucune dépense inconsidérée et de changer mes habitudes. En fait, quand je creuse, c’est parce que j’ai  pris l’habitude de creuser. C’est facile, c’est un comportement naturel et je ne le remets pas en question. C’est comme ça un point c’est tout.

 

Cependant, j’adore analyser et décortiquer les choses et surtout, je ne supporte pas que les choses soient figées. Si je veux changer le résultat, je dois changer l’action qui va avec ce résultat.

L’avantage quand je suis au fond, c’est déjà que je ne peux pas aller plus bas. Et en plus, comme je l’ai souvent dit à mon prof de maths, quand vous avez zéro, vous ne pouvez que vous améliorer.

C’est une super nouvelle !
Forte de cette magnifique expérience, je me suis dit OK si je suis responsable, c’est que j’ai le pouvoir de changer les choses.

Je peux décider de changer tout ça. Si j’ai réussi à produire ceci, je peux aussi le défaire. Quand je vois ce résultat devant mes yeux, c’est parce que j’ai fait certaines actions. Si je change les actions, je devrais obtenir un autre résultat.
C’est aussi simple que ça. Cependant quelquefois, je ne vois pas les actions ou je ne veux pas les voir pour ne pas avoir à les changer.

Comment est-ce que j’ai bien pu en arriver là ?

 

C’est cette question qui nous met mal à l’aise, qui nous taquine, qui nous fait sortir de notre zone de confort. Cette question a le pouvoir de tout changer pour vous.

 

Alors je voudrais que vous l’écriviez et que vous répondez honnêtement à cette question pour vous-même : comment en êtes-vous arrivé là ?

Pour moi, la réponse a été assez simple. Un salaire pas très élevé, avec 2 enfants à charge, plus un crédit immobilier. Un deuxième crédit est arrivé pour la voiture, puis un troisième. Et en très peu de temps, même si la banque vous dit oui sans problème, ça ne passe vraiment pas dans votre budget qui devient chaque jour un peu plus serré.

C’est moi qui ai permis à tout ceci d’arriver et d’entrer dans ma vie. C’est moi qui ai signé ces crédits à la banque, qui ai décidé d’acheter 2 voitures, de m’endetter. Personne ne m’a forcé à le faire, je l’ai choisi.
Tout ceci arrive à la conclusion évidente, j’ai fait des choix. Apparemment, ce sont de mauvais choix. Maintenant que j’en ai conscience, je peux changer, faire des choix constructifs.

 

Il est important de reconnaître que chaque choix que nous faisons n’est jamais définitif. Nous avons droit à l’erreur. Ce qui nous empêche d’avancer c’est surtout de ne pas nous donner cette possibilité d’erreur. Alors qu’elle est inhérente à notre apprentissage.

 

Lorsque vous apprenez à marcher, vous tombez. Cependant vous vous relevez et vous recommencez. Si nous ne nous relevons pas, cela veut dire que nous sommes condamnés à ramper toute notre vie ?
Je ne le crois pas. Je crois que nous avons des apprentissages à faire et que nous pouvons changer les choses en changeant nos comportements.

 

Est-ce que vous êtes réellement déterminé à vous en sortir ?

 

Soyez responsable de vous, de vos pensées, de vos faits, de vos paroles et de vos actions.

En étant responsable, vous pouvez changer vos actions. Ce que je recommande, ce n’est pas de tout changer du jour au lendemain, car ce n’est pas tenable. Ce n’est pas parce que vous vous mettez à nager que vous allez subitement vous transformer en Laure Manaudou et en plus ce n’est peut-être pas votre but sur le long terme.

Ce qui est bien, c’est de changer des petites actions sur le court terme qui ont un réel impact sur le long terme. En coaching, je travaille en profondeur sur les comportements, les croyances, les habitudes de vie, sur des petits changements pas-à-pas adaptés à chacun. C’est d’être responsable qui impacte durablement votre changement.

 

Pour échanger sur le sujet, contactez-moi.

 

Vous avez aimé ? Partagez l’article :

 

Soyez responsable pour une vie plus riche

par Lydia Plassais